les pré-requis au langage

Maria, une amie Orthophoniste, a eu la gentillesse d’écrire un article pour mon blog concernant le langage de votre bébé. Je vous laisse le découvrir 🙂 et n’hésitez pas si vous avez des questions par la suite. La rubrique « coup de pouce » est là pour répondre aux questions des mamans 🙂

Évidemment le premier mot de bébé est un moment magique. Je voudrais d’abord rappeler qu’il est dit que le premier mot arrive vers 12mois. Mais il s’agit bien d’une moyenne et non d’une norme ! Si votre bébé attend ses 14 mois pour parler cela ne veut pas dire qu’il a un soucis, et ne laissez personne dire que « ce n’est pas normal! »

Ce que peu de parents savent c’est que le langage chez bébé se construit in utero et que le premier mot articulé découle de plusieurs facteurs environnants primordiaux.

Les 3 grands principes nécessaires à l’élaboration du langage oral chez bébé sont :

l’écoute et le langage passif. Parlez à votre bébé, tout est langage, tout est apprentissage. La sonnette, le chant des oiseaux, le chien qui aboie… Plus vous commenterez ce qui se passe autour de bébé plus vous donnez du sens à son environnement et plus il fera le lien entre le vécu et le langage. Toutefois veillez à lui laissez des temps de repos, d’écoute et de silence.

le pointage et l’attention conjointe. C’est un aspect très important. Le langage c’est un échange entre deux ou plusieurs personnes. L’attention conjointe est le fait de concentrer son attention sur une chose commune « oh regarde le canard tu as vu ? Il est beau… » en s’aidant du pointage (pointer avec l’index l’objet de l’attention). D’ailleurs bien avant de parler votre bébé pointera l’objet qu’il désire, c’est le début de la communication 🙂 De même, il est important quand bébé commence à gazouiller, d’instaurer un échange : parlez-lui puis attendez qu’il gazouille, regardez le et attendez sa réponse, il comprendra ainsi que dans le dialogue il y a un tour de parole à respecter.

la répétition. Peut être avez vous eu la chance de recevoir à la maternité « un bébé, un livre ». Cela peut surprendre mais il est important de commencer à raconter des histoires dès le plus jeune âge, mais surtout de lire souvent les mêmes. Je comprends que cela puisse ennuyer les parents mais répéter la même histoire permet à bébé de comprendre que la langue dans laquelle on lui parle est un langage construit, élaboré et partagé. En gros ce n’est pas du charabia. Même sans avoir accès au sens, bébé va repérer que les sonorités sont toujours les mêmes, que la langue est découpée en segments, que ces segments reviennent toujours dans le même ordre. Il va construire sa pensée linguistique ! Pour accentuer cette impression de « logique de la langue » on n’hésite pas à mettre papa, mamie, papy, tata à contribution ! La particularité vocale de chacun est aussi utile à bébé.  D’ailleurs dès la naissance le bébé est capable de différencier deux langues, il sait lorsqu’on utilise sa langue maternelle ou une langue étrangère, de différencier la voix de sa mère avec celle de quelqu’un d’autre.

Voilà quelques conseils à mettre en pratique, mais ne vous inquiétez pas, être parent c’est  80% d’intuition, faites vous confiance vous faites certainement du très bon travail! Et en cas de doute, les orthophonistes sont là.

Capture d_écran 2017-11-27 à 14.01.49Capture d_écran 2017-11-27 à 14.02.02

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s